24 avril 2020 Cyril 0Comment

Trois grands types de vitrages sont disponibles : le simple vitrage, le double et le triple vitrage. Mais pour pouvoir faire un choix effectif, il y a plusieurs facteurs à prendre en compte d’abord. En général, le vitrage est choisi en fonction du niveau de confort thermique souhaité. Néanmoins, le design et la résistance sont également à privilégier. Dans tous les cas, les normes relatives à l’isolation sont à respecter. Comment choisir votre vitrage ? Nous allons vous filer un coup de main.

Un aperçu sur le simple vitrage

En réalité, il n’est pas nécessaire de s’étaler sur ce type de vitrage parce que dans la pratique, surtout actuellement, il ne devrait plus exister. En effet, en raison de ses capacités isolantes très faibles, il ne sert à rien d’installer ce genre de vitrage si vous voulez faire de l’économie grande à votre système d’isolation. Il est important que vous sachiez qu’une grande partie des déperditions de chaleur qui se manifestent dans un logement se produisent au niveau des fenêtres. De ce fait, il faut mieux opter pour un vitrage plus performant et plus résistant. Notez également que ce n’est pas seulement le froid qui passe facilement par le simple vitrage, la chaleur étouffante de l’été pénètre aussi facilement dans le logement si vous l’utilisez.

Qu’en est-il du double vitrage ?

Que ce soit pour une nouvelle construction ou pour une rénovation, le choix d’un double vitrage est toujours souhaité. Actuellement, les doubles vitrages standards sont à isolation renforcée. En pratique, ce type de vitrage est composé de deux verres transparents dont l’un est un revêtement transparent qui limite les déperditions thermiques par rayonnement. Après, afin d’améliorer le niveau d’isolation thermique, l’espace entre les deux verres est rempli de gaz argon ou du krypton (dans de rares cas).

Mais dans la majorité des situations, ce n’est plus vraiment l’isolation thermique qui est le critère de différenciation du double vitrage. Effectivement, c’est surtout par rapport à sa capacité de capter l’énergie solaire ou, au contraire, sa résistance face à l’attaque du soleil qu’il doit être différencié. En outre, l’isolation acoustique pouvant être offerte par le vitrage est aussi à privilégier. Mais quoi qu’il en soit, le double vitrage est déjà un bon choix pour les fenêtres.

Les caractéristiques du triple vitrage

Si l’on ne considère que la performance thermique, on peut dire que le triple vitrage est celui qui est le plus avantageux. Composé de trois couches de vitres espacées d’une lame de gaz, le triple vitrage est beaucoup plus lourd et plus épais que le double vitrage. Qui plus est, il s’adapte à tous les types de menuiseries. Le fait qu’il est épais est un grand atout parce qu’il capte moins la chaleur du soleil et permet à l’intérieur de la maison d’être toujours bien frais.

Pour le prix, il faudra considérer plusieurs facteurs pour le déterminer. Ce qui implique que vous devez réaliser un comparatif pour définir le coût de chaque type de vitrage. En l’occurrence, prenez en compte tous les types de vitrages qui vous intéressent pour avoir une idée plus précise.